Prévention et sécurité

S'informer, prévenir et respecter

PRÉVENTIONS

Réglementation sur les bruits de voisinage

Pour l’amélioration de la tranquillité publique et dans le cadre de la lutte contre les bruits de voisinage, il est rappelé à chacun que l’utilisation des engins à moteur thermique ainsi qu’objets bruyants est réglementée à Rozay-en-Brie.

Aussi, l’utilisation de tondeuse, taille-haie, perceuse, raboteuse, débroussailleuse, tronçonneuse, scies mécaniques et appareils domestiques bruyants pouvant occasionner une gêne sonore dans le voisinage est autorisée les :
– jours ouvrables de 8h00 à 12h00 et 14h00 à 19h00
– samedis de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00,
– dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.

 

Réglementation relatives au brûlage des déchets

Les déchets dits verts, éléments issus de la tonte de pelouses, de la taille de haies et d’arbustes, d’élagages, de débroussaillement et autres pratiques similaires constituent des déchets quel qu’en soit le mode d’élimination ou de valorisation.

S’ils sont produits par des ménages, ces déchets constituent alors des déchets ménagers.

Il convient de préciser que, en application de l’annexe II  de l’article R.541-8 du code de l’environnement établissant la liste des déchets, les déchets biodégradables de jardins et de parcs relèvent de la catégorie des déchets municipaux, entendus comme déchets ménagers et assimilés.

En conséquence, dès lors que les déchets verts, qu’ils soient produits par les ménages ou par les collectivités territoriales, peuvent relever de la catégorie des déchets ménagers et assimilés, le  brûlage en est interdit  en vertu des dispositions de l’article 84 du règlement sanitaire départemental de Seine-et-Marne.

Le règlement sanitaire départemental prévoit toutefois la possibilité de déroger à cette règle par le préfet, sur proposition de l’autorité sanitaire et après avis du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST).

Le maire est en charge de la bonne application de ce règlement sanitaire départemental sur le territoire de sa commune.

Les entreprises d’espaces verts et paysagistes sont par ailleurs tenus d’éliminer leurs déchets verts par des voies respectueuses de l’environnement et de la réglementation : par broyage sur place, par apport en déchetterie, ou par valorisation directe. Elles ne doivent pas les brûler. Ces déchets doivent donc être dirigés vers les filières de tri mises en place localement (déchetterie, collecte par la municipalité ou l’intercommunalité).

⇒Seine et marne – Réglementations relatives au brûlage des déchets

 

SÉCURITÉ

GENDARMERIE DE ROZAY-EN-BRIE

Chemin des Étangs
77540 ROZAY EN BRIE
01 64 25 60 28

⇒ Gendarmerie

 

 

A.S.V.P DE ROZAY-EN-BRIE

MAIRIE 

Place de Gaulle

77540 ROZAY EN BRIE

06 43 74 43 26

06 71 66 67 26

pm.rozay@orange.fr

 


“PAPI N’OUVRE PAS AUX INCONNUS !”

Vols par ruse, lancement d’une grande campagne de sensibilisation à destination des personnes âgées.

En 2019, les faits d’escroquerie, d’abus de confiance et de vols par ruse ont connu une augmentation sensible en Seine-et-Marne. Les personnes âgées isolées ou dépendantes en sont les premières victimes. C’est pourquoi la préfecture, les services de police, de gendarmerie, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 77) et le Département, ont élaboré une campagne de communication d’envergure à destination de ces publics vulnérables et de leur entourage.

« Attention aux vols par ruse ! Faux policier, pompier, gendarme, plombier… En cas de doute, composez le 17 ou le 112 ! ». Ce message de prévention va être martelé du 25 novembre au 29 décembre sur les abribus départementaux du territoire, sur les réseaux sociaux des partenaires de cette campagne et dans la presse écrite et radiophonique.

 

 

 

Objectif de la campagne

L’objectif est de sensibiliser les personnes âgées dépendantes sur les risques d’escroqueries ou de vols commis à leur domicile par des personnes qui usurpent une qualité ou inventent un prétexte pour entrer. Cette campagne cible donc l’entourage de ces personnes vulnérables qui ne quittent souvent plus ou peu leur domicile : aidants, familles, aides à domicile, soignants… Ces derniers pourront ainsi leur porter ce message de sensibilisation et leur expliquer les moyens de se prémunir contre ces délits.Des affiches et flyers relayant cette campagne sensibilisation vont également être diffusés dans les commissariats, les gendarmeries, les centres du SDIS 77, les Maisons départementales des solidarités et leurs partenaires associatifs. Ils seront aussi envoyés aux mairies et aux clubs du troisième âge afin que le message soit relayé au niveau local, dans l’ensemble du département, notamment dans les territoires ruraux les plus éloignés.

Les auteurs de ces délits emploient des techniques parfaitement rodées. Ils se présentent au domicile de personnes âgées comme des agents des eaux, du gaz, de l’électricité ou encore des chauffagistes et prétendent devoir effectuer des vérifications ou de la maintenance d’équipements. Une fois à l’intérieur de l’habitation, ils profitent de moments d’inattention de leurs hôtes afin de voler des objets de valeur. D’autres scénarios se développent : de faux policiers ou gendarmes viennent interpeller le « faux agent » et demandent alors à la victime de vérifier si des objets de valeur ont pu être dérobés. Ils en profitent alors pour subtiliser les objets qui leur sont présentés. A l’approche des fêtes de fin d’année, ce sont de faux sapeurs-pompiers, de faux agents de La Poste ou de faux éboueurs qui peuvent frapper aux portes des personnes âgées dans le but de leur soutirer de l’argent en vendant des calendriers ou en collectant des étrennes. Enfin, de nombreux autres motifs sont avancés par les auteurs de ces méfaits dans le but de voler ou d’escroquer leurs victimes : signature de pétition, soutien à la cause animale, vente de fruits et légumes, travaux d’entretien de l’habitation…

Comment se protéger des vols à son domicile

Plusieurs conseils sont donc délivrés dans le cadre de la campagne de sensibilisation pour éviter d’être victime de ces vols et de ces escroqueries :

  • Composez le 17 ou le 112 pour vérifier l’identité de policier, pompier, gendarme, plombier, etc.
  • Demandez à voir une carte professionnelle ou un justificatif de passage et, en cas de refus, ne laissez pas la personne entrer.
  • Limiter l’accès à son domicile en équipant sa porte (systèmes de fermeture fiable, judas, entrebâilleurs).
  • Lorsque vous êtes avisé du passage d’une personne par téléphone, par courrier ou par voie d’affichage, assurez-vous auprès de l’organisme d’origine, du bailleur, du syndic ou des voisins de la réalité de cette visite ; dans la mesure du possible, demandez à une personne de votre entourage ou à un voisin d’être présent.
  • Si vous vérifiez la qualité de votre interlocuteur, ne composez jamais les numéros fournis par cette personne mais utilisez ceux en votre possession (factures, courriers, etc.).
  • N’inscrivez jamais « Monsieur ou Madame X, veuf ou veuve » sur votre boîte aux lettres afin de ne pas indiquer que vous vivez seul(e).
  • Ne laissez jamais une personne que vous ne connaissez pas, sans surveillance dans votre habitation.

DOCUMENTS ET VIDÉOS UTILES 

⇒ Flyer Vols Par Ruse 

⇒ Video youtube.com


PRÉVENTION DES SENIORS

Les personnes âgées sont plus fragiles et de ce fait plus exposées aux agissements des délinquants, qui n’hésitent pas à agir par ruse. Il convient donc qu’elles redoublent de vigilance en respectant des conseils simples.

Les personnes âgées sont particulièrement exposées aux :

  • cambriolages
  • escroqueries
  • abus de faiblesse
  • pickpockets
  • vols à l’arraché
  • arnaques sur internet et téléphones portables.

 

Ne pas rester isolé chez soi :

  • La solitude est un facteur qui augmente votre insécurité. Participez à la vie associative et créez autour de vous un groupe de personnes susceptibles de vous assister au quotidien ;
  • Établissez la liste de tous les numéros utiles en cas d’urgence et gardez toujours à proximité de vous un téléphone ;
  • Les personnes les plus dépendantes peuvent avoir recours à une société de téléassistance ;
  • Lorsqu’une situation vous semble inhabituelle n’hésitez pas à contacter votre mairie, la police municipale ou les forces de l’ordre. Elles sont là pour vous conseiller et vous aider.

Les gestes de prudence :

  • Fermez à clé votre maison même lorsque vous êtes à l’intérieur. Ne laissez jamais la clé dans la serrure d’une porte vitrée ;
  • De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes surtout si elles donnent directement sur la voie publique ;
  • En cas d’absence, ne laissez pas vos clés sous le paillasson ou sous un pot de fleurs. Confiez les à une personne de confiance ;
  • Faites installer sur votre porte un oeilleton et un entrebâilleur ;
  • Entreposez vos outils et les échelles dans des locaux fermés ;
  • N’inscrivez que votre nom sur la boîte aux lettres, évitez les termes « veuf »,  « veuve », « madame » ou « mademoiselle ».

Vos déplacements à l’extérieur :

  • Ne transportez pas d’importantes sommes d’argent ou de bijoux trop voyants ;
  • Faites vous accompagner d’un ami ou d’un parent pour aller faire des retraits d’argent ;
  • Si vous avez le sentiment d’être suivi entrez dans un lieu animé ;
  • Lorsque vous vous déplacez à pied, évitez les lieux isolés et sombres. Marchez face aux voitures au milieu du trottoir votre sac, fermé et tenu en bandoulière du côté opposé à la chaussée.

Une visite à votre domicile !!!

  • Si vous ne connaissez pas la personne qui se présente à votre domicile, n’ouvrez pas votre porte ;
  • Si votre visiteur se présente sans rendez-vous comme un agent du gaz, de l’électricité de la poste ou de tous autres services connus, demandez lui sa carte professionnelle ou son ordre de mission ;
  • Vous pouvez dans ce cas effectuer un contre appel en utilisant le numéro de téléphone figurant sur votre facture et solliciter un nouveau rendez vous ;
  • Si votre interlocuteur se montre insistant ou menaçant, contactez la police ou la gendarmerie ;
  • Ne vous laissez pas attendrir par des propos qui n’auront pour but que de détourner votre vigilance.

Si vous êtes victime :

  • N’opposez aucune résistance, votre vie est plus précieuse que vos biens ;
  • En cas d’agression, criez pour attirer l’attention des autres passants ;
  • Tentez de mémoriser le maximum de détails concernant les éléments physiques de votre agresseur et contactez au plus vite la police ou la gendarmerie pour déposer plainte.

⇒ FICHE D’INFORMATION “Les seniors face aux risques de délinquance”


PRÉVENTION HABITATION

Contre les cambriolages, pensez à :

 

Sécuriser votre habitation

  • Protéger et renforcer les points d’accès (porte d’entrée, fenêtres et autres issues) ;
  • Dissimuler les biens attrayants (argent liquide, bijoux, matériels informatiques, téléphones portables,). Ne pas laisser portes et fenêtres ouvertes même pour une absence de courte durée. Ne pas cacher ses clés sous le paillasson, dans un pot de fleurs ou tout autre endroit à l’extérieur ;
  • Ne pas laisser entrer chez soi des inconnus ;
  • Éviter les signes révélant son absence (courrier accumulé dans la boîte aux lettres, dates d’absence sur le répondeur téléphonique,) ;
  • Ne pas laisser d’outils ou de matériels à l’extérieur de son habitation pouvant faciliter les méfaits des cambrioleurs (échelle, tournevis, outillage divers etc.…) ;
  • S’équiper d’une alarme afin de détecter le plus tôt possible une intrusion ;
  • Notez les numéros de série des objets comme l’outillage, ils permettront peut-être aux forces de l’ordre de vous les restituer. Conserver les factures, prenez en photos les biens les plus précieux.

Surveiller l’environnement proche

  • Demander à un voisin de confiance de porter une vigilance particulière à son domicile en cas d’absence ;
  • Dans le cadre de l’opération « tranquillité vacances », signaler votre absence à la gendarmerie locale.

Ayez le réflexe 17 pour signaler les véhicules et/ou individus pouvant faire du repérage. Donner des éléments précis d’identification (type, marque, couleur et immatriculation des véhicules, tenue vestimentaire des personnes) ;

  • En cas de cambriolage, ne toucher à rien et aviser rapidement la gendarmerie

GUIDE DES CAMBRIOLAGES DES PARTICULIERS


GUIDE UTILE :

⇒GUIDE DE L’ÉTÉ 2019

0 Partages